Choisir son nutritionniste

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Comment choisir un bon nutritionniste ou diététicien ?

Nutritionnistes, diététiciens, spécialistes des troubles alimentaires... Difficile de trouver le bon professionnel. Facile d'y laisser sa santé. Pour y voir plus clair, nous avons donné la parole à cinq praticiens et fait appel aux témoignages de cinq de nos internautes.

NON aux tyrans de la diététique !

(…) Nous croyons qu'un corps épanoui est davantage source de bien-être qu'un corps parfait, que la paix du coeur et celle du corps sont inséparables, et que l'une des clés de notre équilibre passe par une relation apaisée avec la nourriture. C'est pourquoi nous considérons comme dangereux tous ceux qui nous incitent à manger à volonté les « bons » aliments, et en diabolisent d'autres en jouant sur notre culpabilité ou notre manque de volonté lorsque nous succombons à la tentation. Accrochés à la liste des aliments permis et interdits, nous perdons, au fil du temps, confiance en nous, sens de la mesure et perception de nos besoins réels. Les trois piliers d'un rapport juste à soi et à la nourriture.

 

1) Il doit vous aider à cerner votre demande

Isabelle, 37 ans : « Je grignote, je mange souvent plus que je ne devrais, mais même lorsque je mange moins, j'ai l'impression d'avoir un poids sur l'estomac. Et, cerise sur le gâteau, je souffre de reflux gastriques. Je sens bien que ma façon de m'alimenter ne va pas du tout. J'ai essayé des tas de régimes sans les suivre jusqu'au bout, parce qu'au fond je ne sais pas ce qu'il me faudrait vraiment. J'ai envie de mincir, mais pas seulement, j'ai besoin de réviser totalement mon hygiène alimentaire. Le problème, c'est que je ne sais pas par où commencer. »

Dr Francine Duret-Gossard, médecin nutritionniste :« Pour traiter un problème de santé (mauvaise digestion, cholestérol...), un nutritionniste ou une diététicienne font parfaitement l'affaire. En revanche, si vous voulez perdre du poids, il est important de choisir votre nutritionniste en fonction de la démarche globale qu'il peut vous proposer. Car ce n'est pas seulement le résultat en termes de poids qui compte, mais aussi la façon dont cette prise en charge peut améliorer votre vie.

On ne peut pas maigrir à tout prix, ni peser le poids que l'on veut. Chacun son poids, chacun sa vie. Il existe de multiples façons d'être bien avec son corps, de l'accepter, d'accepter sa vie. Le médecin est là pour aider l'autre à s'aimer et à accoucher de lui-même. Nous sommes amenés à soigner un être et non un simple corps. Dans ce travail de globalité, je prépare aussi mon patient à s'interroger sur le besoin d'une thérapie de type analytique, psychocorporelle ou psychocomportementale. Je peux alors, s'il le souhaite, l'adresser à des thérapeutes. »

2) Il ne donne pas de recette toute faite

Marie, 32 ans : « Ma meilleure amie m'en avait parlé comme d'un "magicien". Il faut dire qu'avec son petit 38 conquis en six mois grâce à un régime hyperprotéiné, ses arguments étaient convaincants ! J'ai pris rendez-vous. J'ai découvert un vrai commercial, à croire qu'il avait des actions dans la longue liste des produits qu'il me conseillait ! Il m'a interrompue très vite alors que je lui parlais de mon passé et des régimes infructueux que j'avais suivis, et s'est mis à me vanter les mérites de "son" régime. J'ai mis mes réticences de côté et je l'ai suivi. Cinq semaines plus tard, j'avais déjà perdu six kilos... que j'ai pratiquement repris après un break d'une semaine au régime tartiflette à la montagne ! Je n'ai plus eu envie de m'y remettre, c'est trop dur et, surtout, je me méfie des kilos qui s'envolent si vite ! »

Dr Gérard Apfeldorfer, psychiatre spécialiste du comportement alimentaire : « Attention aux praticiens qui ne s'intéressent qu'au poids, à la taille et au contenu de votre assiette ! Attention également aux feuilles de régime et autres méthodes préformatées ! La problématique du poids est liée à la personne chez qui elle se pose. D'autant qu'il n'existe pas à ce jour de méthode amaigrissante avec des effets durables, qui serait simple d'emploi et applicable à tout le monde. Chaque personne a des besoins spécifiques. Aux spécialistes de les trouver. Il faut se méfier de toutes les solutions simplistes. Je reçois aujourd'hui des patients qui ont beaucoup navigué de solution miracle en solution miracle. Ils ont essayé les méthodes amaigrissantes à la mode les unes à la suite des autres. Au final, ils sont plus gros qu'ils ne l'étaient. »

Article tiré de Psychologies.com :
http://www.psychologies.com/Nutrition/Equilibre/Regimes/Articles-et-Dossiers/5-regles-d-or-pour-bien-choisir-son-nutritionniste